Etudes CEROM - Guadeloupe

12 septembre 2010

Les comptes économiques de Guadeloupe en 2009 - septembre 2010

Un repli économique sans précédent

Après avoir connu les premiers signes de crise en 2008, la Guadeloupe s’enfonce en 2009 dans
une profonde récession. Son produit intérieur brut (Pib) chute de 4,8 %1 en monnaie constante.
Pour la première fois en cinq ans, la croissance régionale passe sous la moyenne nationale, alors
même que la France connaît une récession sans précédent depuis l’après guerre.

La Guadeloupe n’a donc pas été épargnée par la crise mondiale, d’autant que l’économie régionale
a été perturbée par des mouvements sociaux de grande ampleur en début d’année.

19 septembre 2009

Les comptes économiques de la Guadeloupe en 2008 - Septembre 2009

Premiers signes de crise
En 2008, les premiers signes de la crise économique se font sentir en cours d’année : le
Produit intérieur brut (PIB) guadeloupéen progresse encore de 1,1 % en monnaie
constante, mais c’est le plus mauvais chiffre de ces dernières années. Après les 2,6 % observés
en 2007, la croissance s’établit à un rythme nettement inférieur à la moyenne de la décennie
passée (3,1 %).

17 octobre 2007

Le Tourisme : une application de la théorie du cycle du produit - Octobre 2007

17 juin 2004

Une économie en déficit…d’image - Juin 2004

  • 1
  • 2

CEROM

  1. Papeete  
  2. Fort-de-France  
  3. Pointe-à-Pitre  
  4. Cayenne  
  5. Saint-Pierre  
  6. Paris  
  7. Mamoudzou  
  8. Saint-Denis  
  9. Nouméa  
  10. Mata'Utu