Emplois touristiques 2011 à La Réunion - Décembre 2012

Peu d’emplois touristiques mais un potentiel à développer

Les activités liées au tourisme emploient 6 750 salariés au 1er janvier 2011 à La Réunion. Comparativement aux autres régions françaises, le poids du tourisme dans l’emploi total est faible, autour de 3,2 %. Pourtant, La Réunion dispose d’un potentiel touristique important, et ce secteur est perçu comme porteur pour le développement économique de l’île.

L’hébergement, premier employeur touristique, n’a pas retrouvé son niveau d’emploi d’avant la crise sanitaire du chikungunya de 2006. L’offre hôtelière est particulièrement faible et place la région dans les dernières régions françaises.

L’aérien et les loisirs, également stratégiques pour le développement du tourisme, créent des emplois. Dans les loisirs notamment, les activités de valorisation du patrimoine naturel ou culturel et les offices de tourisme se déploient. Dans les transports, la location de voiture reste en tête, mais le transport collectif par bus gagne du terrain.

Document attaché

CEROM

  1. Papeete  
  2. Fort-de-France  
  3. Pointe-à-Pitre  
  4. Cayenne  
  5. Saint-Pierre  
  6. Paris  
  7. Mamoudzou  
  8. Saint-Denis  
  9. Nouméa  
  10. Mata'Utu