Les comptes économiques de la Guadeloupe en 2008 - Septembre 2009

Premiers signes de crise
En 2008, les premiers signes de la crise économique se font sentir en cours d’année : le
Produit intérieur brut (PIB) guadeloupéen progresse encore de 1,1 % en monnaie
constante, mais c’est le plus mauvais chiffre de ces dernières années. Après les 2,6 % observés
en 2007, la croissance s’établit à un rythme nettement inférieur à la moyenne de la décennie
passée (3,1 %).

Document attaché

CEROM

  1. Papeete  
  2. Fort-de-France  
  3. Pointe-à-Pitre  
  4. Cayenne  
  5. Saint-Pierre  
  6. Paris  
  7. Mamoudzou  
  8. Saint-Denis  
  9. Nouméa  
  10. Mata'Utu