Les comptes économiques de Guadeloupe en 2009 - septembre 2010

Un repli économique sans précédent

Après avoir connu les premiers signes de crise en 2008, la Guadeloupe s’enfonce en 2009 dans
une profonde récession. Son produit intérieur brut (Pib) chute de 4,8 %1 en monnaie constante.
Pour la première fois en cinq ans, la croissance régionale passe sous la moyenne nationale, alors
même que la France connaît une récession sans précédent depuis l’après guerre.

La Guadeloupe n’a donc pas été épargnée par la crise mondiale, d’autant que l’économie régionale
a été perturbée par des mouvements sociaux de grande ampleur en début d’année.

Document attaché

CEROM

  1. Papeete  
  2. Fort-de-France  
  3. Pointe-à-Pitre  
  4. Cayenne  
  5. Saint-Pierre  
  6. Paris  
  7. Mamoudzou  
  8. Saint-Denis  
  9. Nouméa  
  10. Mata'Utu